Je réalise des tableaux avec la complicité du feu.

 

Yves Klein disait : « Mes tableaux ne sont que les cendres de mon art ».

 

Comme lui, j'utilise une sorte de lance-flamme.

 

Mes surfaces sont des toiles d'argile sur les quelles j'interviens avec des oxydes métalliques et d'autres matières minérales.

 

Mes tableaux sont le résultat d'une chorégraphie qui se réalise à l'air libre avec d'un coté le feu, vivant et aléatoire et d'autre coté ma maîtrise et intuition.